Michel Reeber, 1999, L’Islam, Toulouse, Les Essentiels Milan, 63 p.

 

 

     Michel Reeber, dans ce petit fascicule, résume les grands thèmes de l’islâm. S’il est de toute évidence impossible de résumer l’islâm convenablement en soixante-trois pages, l’auteur se borne à rapporter uniquement des informations factuelles. Il donne une définition qui s’articule autour d’une double référence religieuse : la norme révélée dans le Qur’ân et les pratiques religieuses initiées par Muhammad. Après cette définition succincte, l’auteur énumère des informations factuelles sur Muhammad et les premiers musulmans qui ont participé à l’émergence de cette religion dans le climat difficile inhérent à cette révolution morale et religieuse.

     Dans les sources scripturaires et juridiques, l’auteur couvre le Qur’ân et les thèmes principaux de la foi ainsi que la tradition (hadîth) religieuse et l’élaboration du droit islamique qui encadrent la vie morale et spirituelle. Dans les pratiques cultuelles, quatre thèmes sont couverts : i) le calendrier musulman qui rythme la vie quotidienne et religieuse, ii) la prière, iii) le jeûne (sawm), iv) les lieux sacrés ainsi que le pèlerinage à La Mecque. Dans la partie qui concerne les institutions, l’auteur élabore sur les croyances musulmanes, l’articulation de la morale prenant racine dans l’éthique du Qur’ân, l’État islamique, la complémentarité des responsabilités des musulman(e)s, l’éducation et son importance pour la collectivité, la structure sociale établie autour des fonctions et des titres honorifiques et, finalement, les relations interreligieuses. Dans la dernière partie, l’auteur décrit la pluralité dans l’expression de la foi (sunnisme, shî’isme, sûfisme, etc.). Bien que bien que l’arabe soit la langue du Qur’ân, la culture islamique se manifeste dans différentes langues, ce qui n’est pas incidence sur les homélies religieuses, l’architecture et la science, le réveil de l’islâm ou l’expression contemporaine de l’islâm face au modernisme occidental. Finalement l’auteur donne des informations factuelles sur la population, sa distribution et la communauté musulmane en France et dans le monde.

     Ce petit livre, bien que concis, couvre à grands traits cette religion vivante. C’est un repère qui situe les grandes étapes de l’élaboration de l’islâm, même si on peut parfois retrouver quelques erreurs, notamment lorsque l’auteur traite des shî’ites et des autres ramifications minoritaires de la communauté musulmane mondiale de plus d’un milliard d’habitants.

 

Diane Steigerwald

California State University