Caroline Proulx

L’univers rave ou la fragmentation expérimentée

 

Cet article a pour but de montrer que l’univers du rave est un lieu d’expression et d’expérience fragmentaires. Par fragmentation, on entend toute forme ou expression relevant une discontinuité, allant jusqu’à l’éclatement, en opposition avec la linéarité et l’homogénéité. On conçoit aussi la fragmentation comme une vision du monde en rupture avec l’esprit classique de la modernité. En partant du point central de l’expérience rave et de sa quête ultime et quasi mystique du retour à un mythe fondé dans le désir de l’extase, ce phénomène social postmoderne est la trame sur laquelle est développé le rapport de l’être au temps. L’article tente de montrer que la recherche de l’effet extatique est en fait un moyen pour le sujet participant de sortir du temps quotidien, mais aussi et surtout du temps mondain et cosmique. La discussion se termine en cernant comment la musique rythmée du techno et la danse participent à cet effet et comment celles-ci font surgir le fragmentaire dans l’expérience.