Jacques Cardinal

Le procès du Livre.

De Maurice Blanchot à Victor-Lévy Beaulieu

On se plaît en certain lieu de notre modernité à opposer la Bible, paradigme du Livre et de la totalité, à une pratique de l’écriture qui assumerait désormais l’aspect fragmenté de notre expérience du monde. C’est la valeur de cette opposition que l’on cherche d’abord à nuancer ici à travers une lecture critique de Blanchot. Cette analyse permet ensuite de considérer la quête du Livre chez Victor-Lévy Beaulieu non pas comme une quête de la totalité, mais comme une quête de reconnaissance.