RONALD MORRIS

LA VISION TECHNOCRATIQUE DU LEADERSHIP PÉDAGOGIQUE ET l’ANNIHILATION DU SUJET ÉTHIQUE.

L’orientation du leadership pédagogique joue un rôle crucial dans l’éducation du sujet éthique. En effet, un leadership pédagogique constructif contribue à la mise en œuvre des conditions nécessaires pour le développement du sujet éthique. En contrepartie, un leadership pédagogique technocratique contribue plutôt à son annihilation. La raison instrumentale qui anime le leadership technocratique est fondamentalement incompatible avec le raisonnement éthique. Par la présente communication, nous mettrons l’accent sur cette problématique, plus particulièrement avec les technologies de l’information et des communications et la commercialisation grandissante de l’éducation. Ainsi, nous mettrons en évidence combien une telle vision vient insidieusement étriquer la réflexion et le dialogue sur les finalités éthiques et que, conséquemment, une conception non examinée de la vie bonne est promue en même temps que le sujet éthique annihilé.

 

 

 

 

NANCY BOUCHARD

L’ÉDUCATION DU SUJET ÉTHIQUE : POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTENCE ÉTHIQUE À L’ÉCOLE.

Le Programme de formation à l’école québécoise du Ministère de l’éducation, qui s’inscrit dans une approche par compétences, définit cette notion de compétence comme " un savoir-agir fondé sur la mobilisation et l’utilisation efficaces d’un ensemble de ressources ". Dans le présent article, nous plaidons en faveur d’une redéfinition de cette notion, à tout le moins dans le domaine du développement de la personne, pour qu’au sein du curriculum scolaire, la responsabilité de l’école en matière d’éducation du sujet éthique puisse être assurée. Puis, à partir de l’éthique reconstructive de Jean-Marc Ferry, nous esquissons l’idée d’un programme intégrateur d’éducation du sujet éthique dans ce domaine.

 

 

 

CLAUDE GENDRON

CONTRIBUTIONS ÉTHIQUES ET FÉMINISTES À L’ÉDUCATION À LA CITOYENNETÉ.

Alors que le discours sur l’éducation à la citoyenneté est traversé de finalités éthiques s’exprimant par exemple à travers la visée d’éduquer aux valeurs démocratiques, force est de constater que l’on se préoccupe peu de réfléchir sur le cadre éthique de cette éducation. On peut même dire que, de façon globale, l’articulation entre éthique et éducation à la citoyenneté demeure le plus souvent informulée. Cet article propose une réflexion sur cette éducation fondée sur une perspective éthique et féministe. Avant de développer cette perspective, nous présentons d’abord les principales orientations ministérielles en matière d’éducation à la citoyenneté, nous identifions ensuite le paradigme moral soustendant ces orientations et nous dégageons finalement certaines avenues ouvertes sur la question par les travaux de deux philosophes féministes : Nel Noddings et Iris Marion Young.

 

 

 

 

 

BRUNO BOULIANNE.

L’AVENIR DE L’ÉDUCATION DU SUJET ÉTHIQUE : LA FORMATION DU SUJET ÉTHICO-POLITIQUE ? VERS L’INTÉGRATION DE L’ÉDUCATION À LA CITOYENNETÉ ET DE LA FORMATION MORALE

Dans le cadre de cet article, nous analysons quelques propositions gouvernementales québécoises concernant la réforme scolaire qui précisent les choix qui ont été faits à propos de l’éducation morale et de l’éducation à la citoyenneté. Par cette analyse, nous voulons déterminer si ces programmes, tels qu’ils sont élaborés et présentés, permettent la formation d’un sujet éthique. Nous entendons par sujet éthique un sujet autonome qui a, entre autres, développé sa capacité de raisonnement et de jugement, ce qui lui permet de porter des jugements de valeurs sur ses propres actions, mais aussi sur la réalité sociale dans laquelle il vit, et surtout de participer aux différents débats sociaux quant aux choix des normes collectives qui encadreront la vie en société. Selon nous, les programmes proposés ne permettront pas d’atteindre cette finalité puisque les choix qui ont été faits ont eu pour impact de diminuer la dimension de la formation morale et d’opposer, en quelque sorte, formation morale et formation à la citoyenneté qui auraient dû être intégrées. De plus, du fait qu’il n’y a pas eu de choix clair d’un axe structural de formation morale, la formation du sujet éthique est compromise. Afin d’atteindre cet objectif, nous avons proposé, comme d’autres avant nous, que la formation morale et l’éducation à la citoyenneté soient intégrées puisque les compétences éthiques sont nécessaires et préalables au développement des compétences civiques, tout en favorisant parmi celles-là les compétences décisionnelles et les habiletés de raisonnement moral.

 

 

 

 

 

 

 

JEAN-MARC LAROUCHE

LA RELIGION DANS L’ESPACE PUBLIC. RETOUR SUR LE RAPPORT PROULX

Cet article examine les retombées, près de trois années plus tard, d’un des plus intenses débats publics que le Québec ait connu au cours des dernières années, celui suscité par le " Rapport Proulx " sur la place de la religion à l’école. Tant par son approche et le traitement de la question que par ses recommandations, le " Rapport Proulx " a plongé le Québec tout entier dans un débat porteur des grandes problématiques de la pensée contemporaine en matière de philosophie politique, sociale et juridique et de leurs thèmes de prédilection : communautarisme et libéralisme, droits fondamentaux et rapport à la culture, pluralisme et coexistence, bien commun et égalité des citoyens, etc. Par sa position forte en faveur de l’école laïque, le rapport a suscité des positionnements tranchés entre " confessionnalistes " et " laïcistes ". Le gouvernement a répondu `par la Loi 118 et des aménagements du régime pédagogique dont on soupèse ici les effets pour la survie d’un domaine de formation dans l’école secondaire.

 

 

 

 

 

 

 

CONSTANTIN XYPAS

L'APPORT DE LA PSYCHOLOGIE DES DÉLINQUANTS À L'ÉDUCATION MORALE À L'ÉCOLE.

Face à des élèves au comportement anomique, voire violent, ni l'explication psychanalytique, ni les études sur le jugement moral ne permettent la mise en place d'un dispositif efficace de remédiation pédagogique. Pour cela, nous avons besoin d'une autre base théorique. L'étude de la psychologie des délinquants ouvre une voie prometteuse. Entre autres choses, elle permet d'identifier les mécanismes " éducatifs " par lesquels leurs familles ont empêché l'introjection des interdits, de comprendre pourquoi ils sont rebelles à l'autorité et de fonder une éducation morale prenant appui sur le groupe-classe. A quelles conditions un groupe de pairs peut-il compenser l’échec des pères et les incohérences de l’éducation familiale en permettant la co-construction des normes ?

 

 

 

 

 

GUY BOURGEAULT

LE DÉVELOPPEMENT DU SUJET ÉTHIQUE ET L’ÉCOLE : ENTRE CONTRAINTES ET CONTRADICTIONS, DES VOIES OUVERTES ?

Bien que le sujet ne puisse advenir sans l’institution, se posant en s’opposant, celle-ci, s’accommodant plus de la stabilité que du changement, résiste toujours à son émancipation. L’école a plus aisément partie liée avec la morale et la moralisation qu’avec l’éthique et le développement de la capacité éthique du sujet. D’où le défi lancé aux enseignantes et aux enseignants soucieux du développement du sujet éthique. S’avèrent requis de leur part l’apprivoisement de l’incertitude et l’acceptation de l’ambiguïté de toute action, sans exclure la leur.

 

 

 

 

 

ERIC VOLANT

LES RÉCITS MYTHIQUES ET LES POÈMES TRAGIQUES. POUR LA CONSTRUCTION D’UNE ÉTHIQUE DE NOTRE TEMPS.

Le propos de cet article est de suggérer une éducation du sujet éthique par la lecture des grands récits mythiques et sapientiaux de la littérature ancienne. Nous présentons d’abord quelques considérations préliminaires sur l’éducation morale comme la transmission non pas tant d’un savoir éthique que comme l’éveil du désir d’un savoir éthique. Dans cette optique, nous présenterons les figures bibliques de Caïn et d’Abel, les héros mésopotamiens Gilgamesh et Enkidu ainsi qu’Antigone, la grande héroïne de la tragédie grecque. Cette présentation essaiera d’éviter l’écueil de moraliser les récits dans un esprit de rationalité juridico-morale qui les dépouillerait de leur puissance dramatique. Il s’agirait plutôt de redonner à l’éthique sa tension tragique, sa puissance spirituelle et sa densité sapientiale.