Odette Mainville (dir.), 1999, Écrits et milieu du Nouveau Testament, Montréal et Paris, Médiaspaul, 290 p.

 

 

Ce livre regroupe six études sur les écrits et le milieu du Nouveau Testament. Rédigée par Jean-Paul Michaud, la première étude (p. 10-56) brosse un excellent portrait géo-politique et socio-historique de la Palestine du premier siècle. André Myre, dans la deuxième étude (p. 57-95), cherche à reconstituer rien de moins que le mouvement de Jésus, depuis sa naissance jusqu'aux divers témoignages de foi des premiers chrétiens. Intitulée " Paul et ses lettres ", la troisième étude (p. 97-141), rédigée par Jean-Yves Thériault, nous introduit aux lettres de saint Paul, avec une attention particulière à la première lettre aux Thessaloniciens. Dans la quatrième étude (p. 143-174), Odette Mainville nous présente les différentes hypothèses concernant la genèse des évangiles synoptiques ainsi que l'originalité propre à chacun des synoptiques. La littérature johannique est le sujet de la cinquième étude, laquelle est présentée par deux auteurs. Le premier, Pierre Létourneau, propose d'éclairer l'évangile (p. 175-227) et les lettres de Jean (p. 229-244) en travaillant à la fois avec une approche synchronique et diachronique. Le second, Jean-Pierre Prévost, nous introduit, avec un excellent souci pédagogique, au mystérieux livre de l'Apocalypse (p. 245-261). Enfin, dans une perspective éducative et herméneutique, Daniel Cadrin trace quelques balises pour assurer une lecture signifiante et nourrissante du Nouveau Testament (p. 263-287).

En résumé, il s'agit d'un riche recueil destiné avant tout aux étudiants désireux de s'introduire au Nouveau Testament.

Jean-Jacques Lavoie

Université du Québec à Montréal

 


Page d'accueil | Numéros parus | Numéros à venir | Soumission des articles
Informations sur la revue | Abonnements | Recensions | Correspondance